Aller au contenu principal
Me connecter
ACCUEIL CNRACL

Actif

Employeur

Retraité

Toute l'actualité Aide et contact Documents, Publications Documentation Juridique
A +
A -

Aides exceptionnelles

Aide pour détresse financière:

 

Cette aide peut être allouée aux retraités en situation de détresse financière liée :

  • à une charge imprévisible ou particulière entraînant une rupture de budget,
  • aux frais d’obsèques d’un proche (ascendant, conjoint, descendant).
    Cette aide peut être allouée à un proche (ascendant, conjoint, descendant) pour les frais d’obsèques du titulaire de la pension CNRACL.
  • à une catastrophe naturelle si l’habitation principale a subi des dégâts.
    La commune doit être déclarée sinistrée par arrêté ministériel paru au journal officiel.
    La demande d’aide doit être formulée dans l’année qui suit cette parution.

Seule une assistante sociale de votre secteur peut obtenir un imprimé d’aide. Elle doit prendre contact avec le Fonds d’action sociale (FAS) afin d’exposer votre situation.

 

L’assistante sociale rédigera un rapport faisant état de vos revenus, de vos charges et de vos difficultés.

 

Elle retournera le dossier au FAS accompagné de tous les justificatifs.

Cette aide est soumise à l'appréciation du FAS et n'est pas attribuée systématiquement. Elle est versée directement au créancier (sauf très rares exceptions)

Dépenses liées au handicap:

 

Cette aide est allouée pour des dépenses d’équipement liées au handicap (aménagement de la voiture, fauteuil roulant, verticalisateur, appareillage pour non-voyant, prothèses,...) pour vous, votre conjoint ou votre enfant s’il est fiscalement à charge.


Ces dépenses doivent être effectuées dans des magasins spécialisés.


Le montant de l’aide est calculé en fonction de la somme restant à votre charge après déduction des remboursements des différents organismes (sécurité sociale, mutuelle, autres…)

 

Seule une assistante sociale peut obtenir un imprimé d’aide en prenant contact avec le FAS.

 

Elle doit joindre à cet imprimé :

  • photocopie du devis ou de la facture nominative datant de moins d’un an
  • photocopie de la décision de prise en charge (sécurité sociale, mutuelle et autres organismes) indiquant le montant qui a été sollicité ou accordé
  • l’autorisation de versement de l’aide au fournisseur (si devis)
  • le relevé d’identité bancaire du fournisseur (si devis)
Cette aide est soumise à l'appréciation du FAS et n'est pas attribuée systématiquement. Elle est versée directement au créancier (sauf très rares exceptions)
Note globale : 4/5 (23 votes)