Aller au contenu principal
Me connecter
ACCUEIL CNRACL

Actif

Employeur

Retraité

Toute l'actualité Documentation Juridique Aide et contact Documents, Publications
A +
A -

Prévenir plutôt que guérir : faites-vous dépister !

shutterstock_435998341 (002).jpg

 

Ces examens, souvent rapides et indolores, peuvent sauver des vies ! Les dépistages ne sont pas à négliger. Voici une liste de ceux à réaliser régulièrement.

Chez la femme
Quel dépistage ? Dépistage du cancer du sein Dépistage du cancer du col de l'utérus Mesure de la densité osseuse
Avec quel examen ? Mammographie Frottis cervico-vaginal Ostéodensitométrie
Fréquence du dépistage Tous les 2 ans

Tous les 3 ans jusqu'à 65 ans.

Ensuite, sur avis médical.

Tous les 3 à 5 ans
Remboursement 100 % 75 %

Remboursé en cas d'antécédents familiaux ou de fractures

Chez l'homme et la femme
Quel dépistage ? Dépistage du cancer colo-rectal Dépistage du cancer de la peau Bilan médical
Sous quelle forme d'examen ? Test immunologique à faire chez soi Examen visuel chez un dermatologue Prise de sang et examen clinique
Fréquence du dépistage Tous les 2 ans Tous les ans pour les personnes à risque Tous les 5 ans
Remboursement 100 % 100 % durant la semain de prévention et de dépistage des cancers de la peau, au mois de mai 100 %

Focus sur le dépistage du cancer de la prostate

L’efficacité de celui-ci n’est pas clairement démontrée. Certains d’entre eux, qu’on dit « latents » ne se développeront jamais ou alors très lentement. En les détectant, on prend alors le risque de faire subir au patient un traitement lourd physiquement et psychologiquement. 50% des cancers détectés sont de cette catégorie-là. À l’inverse, le dépistage peut passer à côté d’un cancer plus agressif. En cas de doute, mieux vaut en discuter avec son médecin traitant au préalable.

Comment se déroule ce dépistage:

- Par une prise de sang avec dosage de PSA (antigène prostatique spécifique)

- Par un toucher rectal

 

 

Note globale : 4/5 (97 votes)