Aller au contenu principal
Me connecter
ACCUEIL CNRACL

Actif

Employeur

Retraité

Toute l'actualité Aide et contact Documents, Publications Documentation Juridique
A +
A -

Aides pour enfant handicapé

Ces aides ou allocations sont destinées à financer une partie des frais liés au handicap d’un enfant à charge effective et permanente :

 

  • allocation aux parents d’un enfant handicapé de moins de 20 ans bénéficiant de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH)
  • allocation spéciale pour un jeune adulte atteint d’une maladie chronique ou d’un handicap, âgé de plus de 20 ans et de moins de 27 ans :
    • s’il ne perçoit ni l’allocation adulte handicapé, ni l’allocation compensatrice
    • s’il présente un taux d’invalidité compris entre 50 et 79% inclus
    • s’il est reconnu “travailleur handicapé” par la CDAPH
    • s’il suit des études ou un stage de formation professionnelle ou un apprentissage.
  • aide pour les frais de séjour en centres familiaux de vacances (organismes de tourisme social gérés sans but lucratif) et gîtes de France, ayant reçu un agrément du ministère de la santé, du tourisme ou de la fédération nationale des gîtes de France. Elle est accordée pour les enfants de moins de 20 ans dont le taux d’invalidité est au moins égal à 50%. L’aide est limitée à 45 jours par an.
  • aide pour les frais de séjour collectif dans un centre de vacances spécialisé adapté au handicap et géré sans but lucratif, quel que soit l’âge de l’enfant, si son taux d’invalidité est au moins égal à 50%. L’aide est limitée à 45 jours par an.

Elles sont allouées sans condition de ressources.

 

 

Elles doivent être demandées :

  • semestriellement ou annuellement pour les allocations
  • dans les douze mois qui suivent le séjour pour les autres prestations

Les pièces à fournir sont indiquées sur la notice jointe à l'imprimé d'aide. (Nous contacter par téléphone ou par courrier pour obtenir ces documents)

Pour les allocations, le montant mensuel est fixé par les pouvoirs publics.
Pour les séjours, le montant de l’aide est calculé en fonction de sa durée dans la limite des sommes réellement engagées. Les aides servies par d’autres organismes (CAF, CGOS…) sont déduites du montant de la facture.
Ces aides ou allocations ne sont pas attribuées si une aide ou allocation de la fonction publique d’Etat a déjà été versée pour le même séjour.
Note globale : 5/5 (3 votes)