Aller au contenu principal
Me connecter
ACCUEIL CNRACL

Actif

Employeur

Retraité

Toute l'actualité Documentation Juridique Aide et contact Documents, Publications
A +
A -

Restez chez vous le plus longtemps possible

AMENAGERMAISON778x442INTERNET.jpg

Avec l’âge, la mobilité se fait plus difficile. Certains gestes du quotidien autrefois évidents deviennent de petites épreuves. Afin de conserver son autonomie, il existe des solutions et des aides pour adapter son logement.

 

« J’aime bien prendre un bain, ça me détend ! Mais depuis quelques temps, le simple fait d’entrer dans la baignoire est source de stress car je ne suis plus si souple », raconte Roselyne qui perd tous les bénéfices de ce moment censé être serein ! Pour pallier ce problème, cette senior de 81 ans a choisi d’opter pour une douche adaptée. Il s’agit d’un des aménagements possibles pour sécuriser son logement comme l’installation d’un monte-escalier, de barres d’appui, de volets roulants automatisés ou encore de revêtements de sol antidérapants. Or, tout cela ne semble pas à la portée de toutes les bourses. Heureusement, il existe des aides pour que tout le monde puisse en bénéficier.


Quelles aides pour aménager son logement ?


L’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) accorde des aides financières aux propriétaires selon leurs revenus. Pour en bénéficier, il faut contacter le point Rénovation Info Service de sa commune qui mettra à votre disposition un prestataire agréé par l’État et spécialisé dans l’accompagnement social, financier et technique de ce type de travaux. 


Certaines caisses de retraite complémentaires, comme la CNRACL, peuvent également apporter une aide financière. Pour cela, il faut constituer un dossier avec l’organisme habitat de votre département référencé par la CNRACL.

 

Consultez les coordonnées des organismes habitat...


Les collectivités et la CAF proposent aussi des prêts voire des subventions pour mieux aménager son intérieur. Si les travaux concernent les sanitaires et/ou des équipements de sécurité et d’accessibilité, ils donnent alors droit à un crédit d’impôt de 25 % de l’investissement (le plafond de ce crédit est de 5 000 € pour une personne seule et 10 000 € pour un couple).


Marie Blanchard

 

Pour aller plus loin


Agence Nationale pour l’Habitat, pages consacrées aux aides pour les travaux d’adaptation de son logement. 


CNRACL, travaux d’adaptation de son logement

 

Note globale : 4/5 (18 votes)