Aller au contenu principal
Me connecter
ACCUEIL CNRACL

Actif

Employeur

Retraité

Toute l'actualité Aide et contact Documents, Publications Documentation Juridique
A +
A -

Lutter contre la grippe : le vaccin premier moyen

CLIMATSPIQURE_778x442.jpg

Même s'il n'est pas obligatoire, le vaccin contre la grippe reste fortement recommandé aux personnes dites à risque dont font partie les seniors.

14 400 décès seraient liés à l’épidémie de grippe durant l’hiver 2016/2017, dont 90 % concernant des personnes âgées. La grippe est une maladie qui tue encore en France... Pour s’en prémunir et pour éviter sa propagation, en plus des gestes d’hygiène comme le lavage régulier des mains ou le port d’un masque, le vaccin peut-être une solution. L’objectif du ministère de la santé est d’atteindre une couverture vaccinale de 75 % chez les personnes à risque (sujets de plus de 65 ans, asthmatiques…). Actuellement, on en est très loin ! L’hiver dernier, dans cette tranche de la population, moins d’une sur deux était vaccinée. Pour pallier ce problème, les pharmaciens pourront bientôt vacciner leurs clients. Actuellement, deux régions testent cette expérience : la Nouvelle-Aquitaine et l’Auvergne-Rhône Alpes qui représentent à elles deux 11 millions de personnes. Dans les pays où les pharmaciens peuvent déjà prodiguer un tel geste, la couverture vaccinale augmente considérablement.

Cependant, l’efficacité du vaccin contre la grippe est assez faible : elle n’était que de 39 % sur la période 2000-2009. Mais le rapport bénéfice/risque reste très en faveur de ce petit coup de seringue dont les éventuels effets secondaires dépassent rarement les 48 h (parfois des douleurs au point d’injection et plus rarement des sensations de malaise, des frissons et de la fièvre). Seul 2,5 % des personnes âgées de plus de 65 ans hospitalisées étaient vaccinées l’hiver dernier. Alors, même si le vaccin n’est pas une solution miracle, il reste le meilleur moyen de lutter contre la grippe.

 

En savoir +

 

Note globale : 3/5 (15 votes)